Cette dernière course de la saison 2014 fut sans nul doute la plus difficile que le pilote essonnien n’ait jamais connu.

Pour cette dernière, toute la troupe du TTE s’est retrouvée sur le circuit de Nevers-Magny Cours. Cette dernière manche de la saison fut une longue et difficile marche. En effet, après la première séance d’essais libres, l’équipier de Benjamin, alors au volant, casse une transmission après seulement quelques tours lors de la seconde séance. L’équipe parvient à remettre le moteur et remplace la transmission défectueuse. Puis lors de la troisième séance, alors que Benjamin est au volant, une auto perd le contrôle juste devant lui et revient sur lui sans qu’il ne puisse éviter le contact. L’équipe doit une nouvelle fois remettre la voiture en état avec le remplacement de toute la face avant.

« Quelle journée ! Je n’ai jamais eu une journée aussi difficile et peu productive ! Heureusement, nous avions de quoi remplacer toutes les pièces détruites dans le choc. » Nous explique Benjamin.

La séance qualificative se déroula le samedi matin à 9h00. Le soleil était présent mais la température n’était guère au rendez-vous. Eric VAUTRIN prit le volant en premier puis Benjamin le remplaça afin de réaliser le chrono. Après le changement de pneus, une nouvelle fois un problème intervient, des coupures moteurs cette fois-ci.

« Je commence à croire que j’ai le chat noir ce week end ! C’est très agaçant voire rageant. Nous n’avons rien eu de la saison et là, nous avons tous les problèmes en même temps. Je suis très déçu de cette séance qualificative ! Je ne me place qu’en 12ème position du trophée !!! Mon plus mauvais résultat depuis mes débuts en TTE ! Bref la course est longue ! On verra cet après-midi »

Au vu de cette séance qualificative désastreuse, l’équipe décide de changer ses habitudes. Compte tenu du nombre de sorties de piste durant les essais libres et séance qualificative, elle souhaite jouer avec les safety car en début de course pour qu’ils puissent remonter au classement. Eric prend donc le volant puis Valérie et enfin Benjamin. Pari réussi puisqu’on dénombra 3 safety car durant les 30 premières minutes. Ce qui permet à l’équipage de la numéro 4 de faire ses relais sans perdre de temps. Cependant, avec le jeu des ravitaillements, Benjamin récupère l’auto en 23ème position de classe (NDLR : 25 Clio 3 Cup engagées pour cette course). Après son relais d’une heure, la numéro 4 pointe à la 8ème place de classe. Après qu’Eric ait repris le volant, Valérie se lance pour 40 minutes de course, mais après quelques tours, elle rentre au stand : boîte de vitesse bloquée.

« Je suis vraiment très déçu de cette fin de saison ! Nous avions comme objectif de terminer sur le podium et nous n’avons même pas vu le damier ! Je suis vraiment déçu car l’auto avait retrouvé toutes ses capacités à aller vite et j’ai retrouvé également de super sensations au volant, malgré un sous-virage important dans le virage d’Estoril, mieux qu’en qualif puisque l’équipe, en plus des travaux sur les coupures moteur, a changé le train arrière ! Pour preuve de notre compétitivité, nous ne sommes que 3 autos à être passées sous la barre des 2’01 ! Et j’en fais partie, à seulement 6 dixièmes du meilleur temps ! Contre 1,8 s en qualif ! Je tiens à remercier tous les gens qui m’ont supporté durant cette saison, à commencer par ma chère et tendre ainsi que mes parents mais également mes équipiers Eric VAUTRIN et Valérie LALLE sans qui rien ne serait arrivé ! Mais je tiens plus particulièrement à remercier mon équipe qui a été incroyable durant toute la saison ! Merci à Stéphane BOURCIER, Damien BIRON, Julien JACQUIN et Matthieu COUILLAUT. Je ne sais pas si j’aurai un volant en 2015. Je vous tiendrai informé durant l’hiver. » 

Après avoir effectué le changement de pneumatique, l’équipe a découvert l’origine du sous virage ….pneu-mc

 La prochaine étape pour Benjamin est au Mans, pour une journée de coaching le 22 Novembre prochain.