Pour cette antépénultième manche de la saison 2014, tout rentre dans l’ordre et Benjamin retrouve ses 2 équipiers habituels ainsi que la Clio 3 Cup numéro 4. Circuit habituellement favorable à l’équipage, cette saison ne dérogea pas à cette règle.

Après une course spéciale en Alsace, le TTE s’est dirigée vers les monts d’Auvergne, Charade étant un circuit « à l’ancienne » et est très vallonné et remplie d’histoire accueillant même le grand prix de France de Formule 1. Le format de la course est à nouveau de 4 heures.

Pour diverses raisons, Benjamin ne put participer aux essais libres, ce qui rendit difficile la séance d’essais qualificatifs qui se déroula le samedi après midi sous un soleil automnale. Après un premier run, interrompu au bout de 4 tours par un drapeau rouge, Benjamin retourne aux stands pour effectuer un changement de pneus mais pointe à la dixième place. Une fois les pneus neufs chaussés, il repart à la conquête d’un meilleur chrono. Gêné dans le premier tour, il parvient à se hisser à la 3ème place de classe en améliorant sont meilleur chrono de 2013 de près d’une seconde et demi.

« Je suis satisfait de cette qualif de part ma position sur la grille, mais je suis déçu par rapport à mon chrono qui est loin des 2 autos devant, à un peu plus de 9 dixièmes. Mais n’ayant pas effectué d’essais libres je ne peux qu’être satisfait d’être dans les 3 premiers. Qui plus est avec la présence du champion de France en Titre en Clio Cup, cela prouve que notre trophée est très compétitif puisqu’il réalise la pôle avec moins d’un dixième d’avance. »

La course se déroula le dimanche après midi. Le départ fut donné à 14h15 pour 4 heures et 1 tour. Après une forte averse lors de la pause déjeuner, la piste est séchante et le soleil faisant sa réapparition, le choix des pneumatiques est difficile. Pluie ou Slick fut la grande décision. A quelques minutes de la fermeture de la pré-grille, contre l’avis de son coéquipier, Benjamin choisit de mettre les pneumatiques slick tout comme les deux pilotes devant lui. Après un départ très prudent puisque la piste était encore très humide sur certaines parties du circuit, Benjamin perd une place au départ au profit de la numéro 3 chaussée de pneus pluie. Cependant, il garde le rythme des deux pilotes devant lui, la 11 et la 97. Après trois tours, le choix de pneumatiques est décisif. En effet, la piste est quasi sèche et Benjamin reprend son bien, la troisième place. Il parvient à recoller la 97 avant qu’un safety car face son apparition. Ne sachant pas si l’équipe pouvait l’accueillir, il décide de ne pas rentrer, mauvais choix puisque le safety car ne resta pas en piste plus d’un tour. Ce qui permis par conséquent de prendre la tête de course. Après 50 minutes de course, il rend l’auto en 1er position.

Alors qu’il reste 1h10 de course, l’essonnien reprend le volant en 11ème position et commence une remontée aux avant postes. 10 minutes après avoir repris le volant, pointant à la 9ème position, safety car ! Ceci annihilant l’effort de l’équipe pour terminer sur le podium. Une fois le safety car effacé, toute la troupe du TTE reprend la piste. Après quelques tours, drapeau rouge. Ceci détruisant définitivement toute chance de podium. La numéro 4 pointant alors à la 6ème position. Après 5 minutes d’intervention, reprise de la course. Après quelques tours, à nouveau drapeau rouge. L’essonnien pointe à la 5ème position, la course sera définitivement interrompue.

« Je suis assez mitigé sur le résultat de la course, certes une 5ème place est un bon résultat pour le championnat mais le comportement de l’auto ne me convenant pas, je n’ai pas retrouvé la confiance que j’avais par rapport à Nogaro. De plus, j’ai eu pas mal d’auto à doubler durant mes tours rapides ce qui fait que je ne fais que le 3ème temps en course à 1 seconde 4 du meilleur. Je pense que le niveau du TTE a terriblement augmenté et le fait de ne pas avoir participé aux essais libres m’a beaucoup pénalisé. Dans certaines courbes, je passais plus fort en course que pendant les qualifs. Avec l’équipe, nous allons travailler pour qu’à Magny Cours, nous ayons une auto compétitive. »

Actuellement, l’équipage de la numéro 4 pointe à la 9ème place du trophée, prochain rendez vous Magny Cours les 7 et 8 Novembre.